La Cloche
Publié le

PORTRAIT D'UN SONNEUR : ADRIEN

La Cloche, c’est quoi ? Qu'est-ce que ça apporte ? Pourquoi faire du bénévolat, pourquoi s'engager ? Découvrez notre association à travers le regard de nos ambassadeurs, qui ont été interviewés dans nos huit antennes régionales.

Dans cet article, nous vous présentons un extrait de l'interview originale de Adrien, 26 ans, est ambassadeur de la Cloche à Lyon depuis maintenant 9 mois.

Adrien, bénévole à La Cloche Lyon
Peux-tu te présenter ? 

Je suis Adrien, j’ai 26 ans et je suis bénévole au sein de l’association depuis Mars (2019). Mes centres d’intérêts sont la lecture, les jeux et les films. J’aime lire les Harry Potter, Game of Thrones, des mangas etc..

 

Comment as-tu découvert la Cloche ?

J’ai découvert l’association par le bouche à oreille. Je suis allé à la permanence au Flâneur, il y avait Louise, Marie, Hélène et Laetitia à l’époque. L’intégration s’est faite tranquillement, et je me sens bien dans l’association à l’heure d’aujourd’hui.

 

Quels types d’actions as-tu réalisé avec La Cloche ?

Les événements, les formations, les Clochettes, les réunions bénévoles, et les sensibilisations de rue et de commerçants. Je fais un peu de tout. Un événement qui m’a marqué… Moi c’était l’événement photo au Mowgli (restaurant du réseau) au mois de Juin ou Juillet pour le départ de deux personnes qui étaient extraordinaires. C’était un grand moment tous ensemble.

Adrien, bénévole à La Cloche Sud
         Adrien, bénévole à La Cloche Lyon
 
Est-ce facile pour toi de rencontrer, d’aller vers les gens ?

Bien sûr, je n’ai jamais eu de mal à aller vers les gens. Ca n’a pas changé, après ça m’a permis de prendre plus confiance en moi, permis de voir certaines choses, mais je reste toujours le même. Après ça peut permettre à certaines personnes de s’ouvrir un peu plus. L’association m’a permis de rencontrer plus de personnes, oui. J’ai rencontré pleins de commerçants. Quand je vais au Mowgli, je croise des personnes des bureaux qui me demande « Salut, ça va ? », ça fait plaisir. C’est agréable.

 
On entend souvent que se confronter au monde de la rue peut parfois être très difficile et mener à une perte de confiance en soi. Qu’est-ce que tu en penses ? 

Ca ne me touche pas. Même en étant tombé à la rue, je me suis toujours relevé. Elle est bizarre cette question. Il faut toujours avoir la confiance, si tu ne l’as pas c’est foutu. Je connais beaucoup de personnes par contre qui ont perdu confiance.

 
Dirais-tu que tu as appris grâce à ton expérience en tant que bénévole ?

J’ai appris sur les gens. Sur la solidarité des commerçants. Ça il faut le dire ! Tu vois des commerçants, que ce soit un monsieur qui tient un kebab, qui est tunisien, comme une épicerie qui est français, qui donne du temps au Carillon, c’est hallucinant ! C’est quand même plein de cultures mélangées, ça permet aussi aux gens qui ne parlent pas spécialement français de pouvoir discuter. Les commerçants peuvent discuter avec pleins de monde parce qu’ils sont bilingues. Ils prennent le temps de parler.

 
En quoi participer aux activités de La Cloche est important pour toi ?

Quand je participe aux activités de La Cloche c’est pour m’éclater ! Penser à autre chose, plutôt que toujours squatter aux mêmes endroits.

 
Est-ce que tu pourrais me raconter une anecdote/ un moment qui t'a marqué ?

Ce qui m’a marqué c’est la rencontre avec La Cloche, tout simplement. L’association, et tout ce qui suit…

 
Est-ce que tu conseillerais à une personne sans domicile de fréquenter l’association La Cloche? Si oui, pourquoi ?

Oui ! Parce qu’il y a plein d’avantages, déjà tous les services du quotidien proposés par les commerçants. Boire un café, poser ses affaires, utiliser le wifi etc… Mais fréquenter l’association La Cloche c’est aussi rencontrer du monde, participer à des événements et des activités, de changer de regard sur les gens, de sortir de sa routine.

 
Décris ton expérience à la cloche en une phrase/un mot

Humaniste

 

---------- La série des portraits des sonneurs, c'est le résultat d'une enquête qualitative menée par La Cloche auprès de ses ambassadeurs sans-domicile, afin d'évaluer l'impact des actions de l'association dans les domaines du faire-ensemble, du changement de regard et du lien social.

Partager cet article :

FacebookTwitterLinkedin