La Cloche
Publié le

Mise en place d’un atelier coiffure à Lyon : de l’importance de prendre soin de soi pour lutter contre l’exclusion



L’antenne lyonnaise de La Cloche et le lycée des métiers des arts et de la coiffure de Lyon 1er ont organisé un atelier ce 2 avril 2021. Le temps d’un cours, 5 personnes sans domicile, 2 femmes et 3 hommes, ont pu se faire coiffer par des étudiantes.

Kamel, qui a pu bénéficier d’une coupe gratuite raconte :


 

Prendre soin de soi et de son apparence est primordial. Cela passe par de simples gestes d’hygiène de base, comme le fait de pouvoir se doucher ou se brosser les dents, ou par des aspects plus superficiels mais non moins essentiels, comme s'occuper de sa peau ou de ses cheveux. Ce sont des facteurs indispensables pour être en bonne santé physique comme psychologique.

Seulement, comme le confirme l’étude de l’IFOP et de Dons Solidaires sur l’hygiène et la précarité en France, les personnes en grande précarité se voient souvent contraintes de renoncer au fait de prendre soin d'elles. A titre d’exemple, 37% d’entre elles renoncent souvent à l’achat de gel douche ou de savon, pourtant un produit de base et près de 60% renoncent à des produits comme des soins pour les cheveux, des soins hydratants pour le corps ou du maquillage.

Or l'impossibilité de prendre soin de soi et de son apparence a de graves conséquences sur l’estime de soi et favorise l'exclusion sociale. Selon l’IFOP, 32% des personnes en situation de grande précarité renoncent à sortir en raison de leur apparence. 25% ont déjà annulé un rendez-vous. 12% affirment avoir déjà raté le travail pour cette raison.


 

C’est partant de ces constats, et pour offrir aux personnes qui vivent dans des conditions compliquées comme Patrick, que l’équipe lyonnaise de La Cloche a eu l’envie de créer ces ateliers. Juliette, chargée d’animation locale confie « C’était un moment exceptionnel, créateur de lien social. Les étudiantes étaient très ouvertes et les personnes qui ont pu se faire coiffer étaient très contentes ». Cet instant, qui a permis l’apprentissage de tous les côtés, a donné lieu à un partenariat débutant en septembre 2021, grâce auquel, régulièrement, des personnes sans domicile pourront se faire coiffer par les étudiantes du lycée.



Patrick, Rémy et Kamel lors de l'atelier coiffure à Lyon 

 


Les commerçants du Carillon proposent par ailleurs dans toute la France des services tels que prendre une douche, laver des affaires ou récupérer des échantillons de produits d’hygiène et mettent en place des produits en attente comme une coupe de cheveux. Ce sont des petits gestes qui améliorent le quotidien des personnes sans domicile et luttent contre leur isolement.


Crédit : Arnaud Bouissou - TERRA

Gilles récupère un savon offert par une pharmacie solidaire du réseau Le Carillon

 

Partager cet article :

FacebookTwitterLinkedin